VINCK Franz Kaspar Huibrecht

Les deux amants

VINCK Franz Kaspar Huibrecht

(Anvers, 1827 – Berchem, 1903)

Les deux amants

Huile sur toile
Signée en bas
82 x 56 cm



Élève de Edward Dujardin (1817-1889) et de Joseph Dyckmans (1811-1888) à l’Académie des Beaux-Arts d’Anvers, puis du baron Henri Leys (1815-1869), Vinck débuta au Salon d’Anvers en 1846 avec un tableau qui sera ensuite exposé aux États-Unis à Philadelphie.

Il partit ensuite pour Paris accompagné d’un camarade artiste et y copia les maitres du Louvre.

De retour à Anvers en 1852, il participa au Prix de Rome et fut alors battu par Ferdinand Pauwels (1830-1904). Cependant, Vinck put tout de même accompagner Pauwels en Italie grâce à l’employeur de son père qui lui offrit le voyage. Sur la route de Rome, l’artiste en profita pour rester quelques temps à Paris où il put rencontrer, entre autres, le peintre romantique belge Gustaf Wappers (1803-1874) qui venait de démissionner de son poste de directeur de l’Académie d’Anvers.

Après neuf mois passés à Paris, Vinck se décida alors prendre la direction de Rome. Peu de temps après son arrivée, il envoya un tableau à Anvers qui fut accueilli avec grand succès par la critique ce qui lui valut une aide financière de la part du gouvernement belge.

De retour à Anvers en 1856, Vinck fut invité par le peintre Florent Mols-Brialmont (1811-1896) à le rejoindre pour un voyage au Moyen-Orient. Il passa alors l’année à voyager en Égypte et en Palestine.

Après son mariage en 1859 notre peintre s’installa à Bruxelles. A défaut d’atteindre le succès visé dans la capitale belge, Vinck retourna à Anvers en 1866 et se mit au travail avec le baron Henri Leys qui jouissait alors d’une réputation internationale. Sous l’influence du maitre, il commença à se concentrer davantage sur les tableaux d’histoire au détriment de la peinture religieuse. Il fit alors plusieurs envois aux Salons de Paris entre 1869 et 1874.

Vinck devint ensuite professeur à l’Académie des Beaux-Arts d’Anvers à compter de 1885.



A Anvers, Franz Vinck a obtenu de nombreuses commandes officielles comme la décoration de la salle d’honneur de la Mairie. Il a également réalisé sept stations du chemin de croix de la cathédrale d’Anvers. A l’étranger, il réalisa l’ensemble des stations du chemin de croix des églises Saint Nicolas à Boulogne-sur-Mer et St Cuthbert, Earls Court à Londres.



Médaillé à Bruxelles, Vienne, Londres, Philadelphie, Lyon, Dunkerque, Vinck fut fait Chevalier de l’ordre de Léopold.



Connu surtout pour ses peintures religieuses et historiques, Vinck fut fortement influencé par ses maitres Dyckmans et Leys. Comme eux, il prit pour source d’inspiration le 17ème siècle qu’il retranscrit en peinture dans un style méticuleux et coloré à travers des scènes de genre ou évènements historiques issus de l’histoire nationale belge.



Musées : Anvers, Liège, La Nouvelle Orléans…