DURAND-BRAGER Jean-Baptiste Henri

Vue de la Rocca San Nicola à Licata en Sicile

DURAND-BRAGER Jean-Baptiste Henri

(Dol, 1814 - Paris, 1879)

Vue de la Rocca San Nicola à Licata en Sicile

Huile sur panneau de la maison Vieille
Monogrammé en bas à gauche et situé au dos

22 x 35 cm

Peintre de marines, de sujets militaires
D’abord élève de GUDIN, il entre ensuite dans l’atelier d’ISABEY après avoir effectué plusieurs campagnes au long cours, il parcours l’Europe, puis l’Algérie, le Sénégal et les cotés atlantiques de l’Afrique. En 1840, il fut attaché à l’expédition chargée de rapporter en France, les cendres de Napoléon 1er. Il fut décoré de la croix de chevalier de la Légion d’honneur en 1844 et devint officier en 1865. Il rentre en France fin 1843 et est chargé l’année suivante de deux commandes d’état. Plus tard, il peignit pour le Tsar de Russie et l’Empereur d’Autriche (1886). Il publia également plusieurs albums sur la marine.
Il eut pour élève Charles Euphrasie KUWASSEG et Edouard ADAM.
Il repose aujourd’hui au cimetière du Père Lachaise (31ème division)

Musées : Bordeaux, Laval, Nantes, Versailles

La composition, peinte depuis la plage, présente l’ilot de la Rocca San Nicola situé sur la commune de Licata en Sicile.
L’île, qui est un peu plus qu’un rocher, est séparée de la Sicile que par 120 mètres et enserre une bande de mer reconnue pour sa beauté, propre, claire et riche en poissons.
Des traces de peuplement humain remontant à l’antiquité gréco-romaine sont présentes sur l’ilot, tracés à même le rocher.
Au fond de la bande de mer, sur les rochers, a été installée une madone à l’endroit précis où ont été retrouvés les restes anciens de navires commerciaux échoués après avoir recherché un abris lors d’intempéries.