CLERE Camille Jacques François

Domenica

CLERE Camille Jacques François

(Anzin, 1825 – Paris, 1919)

Domenica

Huile sur panneau
Signé et daté en bas à gauche
27 x 21 cm
1865



Élève de Cogniet à l’École des Beaux-Arts de Paris, où il entra en 1847, Clere débuta au Salon de Paris de 1848. Il obtint le deuxième prix au concours de Rome en 1855 avec César dans la barque.

L’artiste fit ensuite le voyage de Rome, où il fut membre du groupe des artistes français créé en 1861 et dénommés les Caldarrosti. C’est probablement à son retour de son périple italien que Clere peignit, d’après un dessin pris sur le motif, notre jeune italienne dénommée Domenica. Manifestement l’artiste poussa son voyage jusqu’à Naples et ses environs ; la coiffure que présente notre modèle étant napolitaine. C’est d’ailleurs par un envoi de peintures napolitaines que Clere commença son cycle de peintures italiennes au Salon de Paris et de province. En effet en 1859, il envoie les Jeunes paysannes de la campagne de Naples. L’artistes exposera à Paris son dernier sujet italien en 1868 pour ne plus se concentrer que sur le portrait dont le dernier sera présenté en 1904.



Il est à noter que Clere exposa lors des Salons de Lyon plusieurs peintures au caractère ethnographique du même type que celle présentée ici, à l’exemple de Pasaccia, Michelina (1867), Pascuccia-Ciociara (1873) ou encore Pasqua-Maria (1874).



Clere fut également régulièrement reçu et récompensé dans les Salon de province tels que Nantes (Médaille d’or en 1862), Rouen (Médaille de bronze en 1866), Le Havre…



Musées : Cambrai, Douai, Anzin, Valenciennes…