BERLOT Jean-Baptiste

Le débarquement au palais

BERLOT Jean-Baptiste

(Versailles, 1775 – Paris, 1840)

Le débarquement au palais

Huile sur toile marouflée sur panneau
Signé et daté en bas à droite
27 x 20 cm
1809

Fils de Jean-Baptiste Berlot père et de Françoise Marvilliers, Jean-Baptiste Berlot est décrit comme professeur de musique et peintre sur son acte de mariage avec Marie Louise Françoise Cronier, ouvrière en robe, en date du 14 novembre 1789 à la paroisse de Notre-Dame de Versailles.

En fait, Jean-Baptiste Berlot est réellement connu pour avoir été pensionnaire de l’orchestre de l’Opéra-Comique à Paris et surtout pour avoir reçu l’enseignement d’Hubert Robert. Il fut collectionné par Vivant Denon, Alphonse Giroux ou encore l’architecte Meslier. Il pratiqua également le fixé sous verre.

Notre artiste commença à exposer au Salon de Paris à compter de 1804 pour finir d’y être présent en 1836. Il fit également divers envois dans les Salons de province, en particulier dans le Nord de la France comme Lille, Douai, Arras… mais aussi à Toulouse.

Comme il était d’usage à l’époque afin de parfaire sa formation d’artiste, Berlot eut l’occasion de réaliser de multiples voyages en Italie. Il en ressortit l’accomplissement d’un talentueux peintre d’architectures réelles ou imaginaires aux coloris lumineux.

Notre tableau, relativement précoce dans l’œuvre de Berlot – 1809, expose ici une scène à l’architecture plus classique que ce qu’il sera capable de produire plus tard en grand nombre sous l’influence du mouvement troubadour. Son inspiration d’alors trouve vraisemblablement sa source dans l’enseignement encore très présent de son maitre Hubert Robert décédé un an auparavant en 1808.

Jean-Baptiste Berlot serait mort le 7 février 1840 à Paris dans le second arrondissement.

Musée : Le Mans…