ANASTASI Auguste

Noyers de l’ile et coteau de la Jonchère à Bougival

ANASTASI Auguste

(Paris, 1820 - Paris, 1889)

Noyers de l’ile et coteau de la Jonchère à Bougival

Huile sur toile
Cachet de la vente ANASTASI au dos sur le châssis
42 x 58 cm

Provenance : N°121 de la vente de l’atelier de l’artiste, Durand-Ruel, 3-8 mars 1873

Élève de Delacroix, Corot et Delaroche, Anastasi travailla beaucoup en forêt de Fontainebleau, à Barbizon, et aussi en Normandie. Il fit quelques voyages en Belgique sur les bords de la Meuse, Hollande, Allemagne, Tyrol, Italie, d’où il rapporta de nombreux paysages.
En 1870, Anastasi devint complètement aveugle et une vente de ses œuvres, organisée par ses camarades, produisit une somme suffisante pour le mettre à l’abri du besoin jusqu’à sa mort. Il fut fait chevalier de la Légion d’Honneur en 1868.
Certaines de ses vues d’Italie sont composées et peintes de manière classique, tandis que sa mise en page et sa touche deviennent beaucoup plus libres lorsqu’il peint ses paysages de bords de Meuse, de Fontainebleau ou du Tyrol. Il est alors capable en quelques traits de demi-teintes discrètes d’évoquer la poésie d’heures indécises.

Notre tableau illustre un paysage caractéristique de l’école de Barbizon, à savoir au premier plan l’île de la Chaussée, plus tard dénommée île de la Grenouillère par les impressionnistes, et en arrière-plan le coteau de la Jonchère, aujourd’hui parc forestier.
L’île de la Chaussée, également île de la Grenouillère ou île de Croissy, est une île de la Seine située à Bougival. L’île abritait une plage microscopique sur laquelle se pressèrent les peintres paysagistes romantiques puis les impressionnistes. Anastasi fut l’un des premiers à fréquenter les lieux en été, attiré par la nature intacte et le canotage. Il se cotisa d’ailleurs avec Louis Français, Célestin Nanteuil, Camille Corot, Gustave Courbet, Théodore Rousseau et Eugène Desjobert pour acquérir ensemble une petite barque appelée à devenir un bateau atelier et nommée « La Grenouille ». Il est fort probable que le point de vue pris pour notre tableau l’ait été à bord de La Grenouille. Notons que la représentation des lieux que nous donne Anastasi dans ce tableau est quelques peu idéalisée avec la présence de personnages drapés à l’antique et dansant sous les noyers séculaires de l’île.

Musées : Angers, Anvers, Besançon, Bourges, Chantilly, Compiègne, Lille, Marseille, Mulhouse, Nantes, Paris (Mus. du Louvre), Rennes, Valence…