ALLEAUME Ludovic René

Promenade dans le jardin

ALLEAUME Ludovic René

(Angers, 1859 – Paris, 1941)

Promenade dans le jardin

Gouache sur papier
Signé en bas à gauche
Titré en bas
Mise au carreau
28 x 22 cm

Peintre de portraits et de scènes de genre, décorateur, lithographe et dessinateur de cartons de vitraux, Ludovic Alleaume est un artiste académique resté fidèle au répertoire classique.

Né à Angers le 24 mars 1859, il se forme à l’école des Beaux-arts de sa ville natale et de Paris. Et s’il installe son atelier dans la capitale dans le quartier Saint Germain, il n’a de cesse de venir à Laval dans l’atelier du Dôme où il collabore régulièrement au dessin des vitraux de son frère Auguste (1854-1940).

Comme son frère aîné, Ludovic se passionna très tôt pour le dessin. Encouragé par ses parents, il fit ses premières études à l’École municipale de dessin d’Angers auprès de l’artiste Brunclair avant d’embrasser la peinture chez des peintres décorateurs de sa ville natale. Il réalise des décors pour le grand théâtre d’Angers et des peintures murales pour des châteaux, demeures bourgeoises et chapelles en Anjou et dans le Maine.
A presque 18 ans, il gagne la capitale et intègre l’École des Beaux-arts où il devient l’élève d’Hébert, de Luc-Oliver Merson et de Boulanger.

C’est à partir de 1883 que Ludovic débute sa carrière officielle en faisant son entrée au salon de la Société des artistes français. Exposant de manière répétée de 1883 à 1938, il est plusieurs fois récompensé. Il connait aussi les honneurs et le succès aux expositions de la Société des peintres lithographes à partir de 1894. Ses talents d’illustrateur lui permettent de collaborer à la Revue de Bretagne, à la Revue de l’Anjou et au Monde Illustré.
En 1934, il est vice-président du comité du salon à la section de gravure et de lithographie.

Plusieurs fois décoré pour sa peinture, il obtient la Légion d’honneur en 1927.

L’artiste meurt à Paris le 14 janvier 1941.

Musées : Angers, Laval, Nantes, Rennes…